Vivre

Single fille: Les conseils d’amis

friends

Être célibataire, c’est quelquefois être considéré par ses pairs qui sont en couple, comme quelqu’un qui a besoin d’aide. Il faut juste que tu mentionnes que tu es tannée d’être seule pour recevoir un flot (ou même un jet!) de conseils de toutes sortes, sans que tu l’aies demandé. J’avoue que j’aime bien ces conseils. Appelez ça un manque de confiance si vous voulez, mais quand j’arrive sur un terrain inconnu, j’ai besoin qu’on me dise quoi faire, car je deviens un peu perdue sur ce qui se fait et sur ce qui ne se fait pas. C’est peut-être aussi parce que je suis bonne en travail d’équipe! Rome ne s’est pas construite en une seule journée, et surtout pas toute seule.

Quand je rencontre quelqu’un, j’ai besoin de l’opinion de mes pairs. Il y a quelques semaines j’ai eu un rendez-vous avec un gars. Bien entendu, mes amies étaient au courant et elles attendaient mon appel pour analyser la situation. De retour à la maison, le cœur léger, j’avais une multitude de messages textes qui allaient comme suit:

Pis?
Pis? Ben c’était cool.
Cool comment?
Ben cool, le fun…
A-t-il juste parlé de lui?
Non, ça a été une vraie conversation.
Allez-vous vous revoir?
Ben, je l’espère?
Quoi?????Il n’a pas fait d’allusion à cela?
Euh, non…
Là, tu attends 3 jours avant de te manifester ok?
Euh, ok…

Je n’ai pas dû attendre 3 jours avant de le texter. Dès le lendemain, il m’a écrit pour me dire qu’il avait adoré la soirée et qu’il espérait me revoir…

Propose-t-il une autre date?
Ben, non…
Passe à autre chose, allez passe à autre chose… Il n’est pas pour toi!
Ben là, je lui ai dit que je voulais y aller tranquillement.
C’est pas une raison…

Le déclic s’est fait là. Est-ce que j’ai besoin des conseils de mes amies en tout temps? La réponse est non, car souvent, au lieu de m’aider, ça me démoralise encore plus. Je suis peut-être une grosse éponge à conseils, finalement. Dans la vie, il nous arrive de vivre des situations déjà expérimentées par notre entourage. Quand je me suis magasiné un condo, par exemple, tout le monde est devenu du jour au lendemain expert en immobilier. L’information et les conseils ont fusé de toutes parts. Soudainement, un projet qui devait n’être que transactionnel est devenu une source d’anxiété pas possible. J’avais l’impression de me noyer dans les opinions. J’essayais de départager le vrai du faux et je n’y arrivais pas. Je n’ai pas d’enfant, mais semble-t-il que quand tu tombes enceinte, les retombés sont à puissance 1000. Tout le monde donne son avis sur tout et bien souvent sans que tu le demandes.

Je me suis demandé si le jeu de la séduction était devenu justement un jeu, parce que les autres empiètent trop souvent ton terrain. Attention, je ne dis pas que tous les conseils ne sont pas bénéfiques. Bien au contraire, souvent ce sont même eux qui t’aident à prendre du recul. Car oui, ça existe les bons conseils. Dernièrement, une amie m’a dit quelque chose d’hyper banal, mais d’une très grande sagesse:

Tu sais Sylvie, soit juste toi-même. N’essaie pas d’être quelqu’un d’autre juste pour plaire. Exprime tes besoins si tu ne te sens pas bien dans une situation. Si l’autre ne l’accepte pas, ben c’est qu’il n’est pas pour toi. Vas-y comme tu le sens. Tu n’as pas besoin de moi ou des autres, car c’est toi seule avec lui qui vivrez votre relation.

J’avoue que pour moi, ce fut une illumination: personne n’allait vivre ma prochaine relation à ma place. En usant de stratégie, je démontre seulement ma peur du rejet. C’est pour cela que je me cache souvent derrière les conseils. Mes amis ne me veulent que du bien, mais il leur manque souvent un petit détail: ils ne sont pas dans ma situation. Ils la voient de l’extérieur, avec les éléments que je veux bien leur donner et ils l’analysent selon leur propre vécu.

Si j’avais eu à conseiller ma mère il y a plus de 50 ans sur sa rencontre avec mon père, je lui aurais sans doute dit de passer son chemin. Ma soeur et moi ne serions jamais venues au monde et je n’aurais jamais connu un si beau modèle d’amour. Il en va de même pour plusieurs couples qui, après des débuts difficiles à apprendre à se connaître et à négocier valeurs et espaces, réussissent à devenir forts et unis.

Si jamais on vous demande un conseil, offrez-le, mais soyez attentif à ce la personne vit et surtout à comment elle pourrait le prendre. N’offrez rien de gratuit ou de facile. Pour cette personne, vous détenez la sagesse. L’éclairer, c’est un privilège à ne pas prendre à la légère. Il n’y a aucune malice derrière les conseils. Ils démontrent une envie d’aider et de protéger. Mais à trop protéger, on peut empêcher l’autre de voler de ses propres ailes.

Partager cet article

Vous aimerez également