Vivre

Sweet 25 au Vietnam

5

Je ne me suis jamais considérée comme une solitaire. J’aime discuter, rencontrer de nouvelles personnes, poser des questions. À Montréal, j’apprivoise trop rarement la solitude. Or, pour franchir le cap de mes 25 ans, j’ai décidé de partir, seule, au Vietnam. C’est probablement le plus beau voyage que j’ai fait de ma vie. Et je ne le regrette pas.

Tu voyages, seule? Es-tu mariée?

La solitude chez les femmes, surtout en voyage, suscite la curiosité et parfois, le doute. Je m’en suis rendu compte lors de ce voyage au Vietnam que j’ai fait en solo cet été. J’ai passé la majorité de mon séjour, trois semaines, sans la compagnie d’autrui. Je me faisais aborder régulièrement. Tu voyages, seule? Es-tu mariée? As-tu des enfants? Où sont tes parents? J’étais surprise de susciter l’étonnement à ce point. Pourquoi faudrait-il qu’une jeune femme voyage accompagnée? J’ai senti de la curiosité de la part des autres voyageurs et des Vietnamiens. J’ai publié des photos sur les médias sociaux. On m’a alors questionnée sur le fait que je sois partie sans amis. Je ne croyais pas que ce choix puisse susciter quelque suspicion. Après tout, nous sommes en 2016!

014Jack Spencer-portugal

Crédit photo:  Léa Clermont-Dion

J’ai fait des périples un peu plus intimidants. L’un de mes premiers voyages, à 18 ans, était un séjour Québec sans frontière en groupe au Burkina Faso au cours duquel j’ai fait de la radio dans la brousse. Je suis allée une semaine seule au Maroc après mon voyage en Afrique de l’Ouest durant le ramadan. J’ai vécu un an à Paris. (Et LÀ, je me suis sentie vraiment très seule!)

Naïveté ou liberté?

013-Melissa Maya Falkenberg

Crédit photo: Melissa Maya Falkenberg

C’est vrai qu’il y a des risques réels en solo comme femme. Je n’ai plus la naïveté que j’avais. Je me revois dans cette ruelle de Marrakech à 18 ans. Il doit être minuit. Je  cherche mon hôtel dans les petites rues étouffantes de la vieille ville. Autour de moi, une dizaine de garçons de 15 ans me suivent. J’ai peur. J’étouffe un peu. Mais rien de mal ne m’arrive heureusement.

J’ai eu plus d’une fois ce sentiment d’angoisse en voyage. Il faut être prudente, parce qu’il y a les risques que nous connaissons comme femme. Je refuse, pourtant, de m’empêcher de faire des périples seule. À vrai dire, mon truc, c’est de passer inaperçue et de m’habiller comme un garçon… (Eh oui, pas le choix dans certains pays).

Le Vietnam pour mes 25 ans

3

Bref, pour célébrer mon quart de siècle, je me suis offert ce voyage au Vietnam (un luxe) pour célébrer et peut-être aussi pour apprivoiser la solitude. Je sortais d’une rupture difficile et je n’avais pas d’obligations pour un mois avant de commencer la série documentaire Mitsou et Léa. Je suis partie seule pendant que je peux encore me le permettre puisque je n’ai pas d’enfants et que je suis pigiste. J’ai mis le cap vers la terre d’accueil de Duras. Je voulais me retrouver.

C’est ce que j’ai fait. Je me suis retrouvée. Oui, parfois, j’ai été confrontée au silence. Étrangement, c’est durant ces moments que j’ai eu l’impression de me ressourcer réellement. En fait, pour être franche, certaines rencontres m’ont même un peu déçue. Souvent, je me faisais aborder par des touristes un peu dragueurs et insistants. On rentrait dans ma bulle, on dérangeait mon calme. Oui, j’ai fait des rencontres extraordinaires avec des Vietnamiens, des voyageurs aussi, profonds et ouverts. Mais, je préférais et recherchais plus souvent qu’autrement la solitude. Je ne m’attendais pas à ça.

Ces moments de méditation resteront gravés dans ma mémoire. J’aime être une observatrice anonyme qui se laisse ensorceler par les paysages majestueux et la poésie accidentelle de l’inconnu. La solitude peut amener des moments euphorisants. J’apprends à les apprivoiser. Plusieurs filles m’ont écrit: Le Vietnam, en solo, c’est possible pour une femme? Oh que oui! Le Vietnam est une destination idéale et sécuritaire pour apprivoiser la solitude. Go les filles!

Ce voyage en solo a changé mon regard sur la vie. J’ai compris que c’est quand je cherche à fuir la solitude que je me sens le plus seule.

Note: Toutes les photos sont des souvenirs de mon voyage au Vietnam qui a eu lieu au mois de mai 2016.

Partager cet article

Vous aimerez également