Culturel

The Crown une série à voir en rafale

thecrownune

Le week-end est à nos portes et je m’en voudrais de ne pas vous faire connaitre ma nouvelle passion pour l’histoire de la reine d’Angleterre!

J’ai découvert la nouvelle télésérie The Crown sur Netflix comme bien des gens il y a une semaine. C’est le plus grand projet réalisé par l’entreprise américaine. Bien étonnant que la BBC n’ait pu développer la série, mais Netflix a gagné haut la main. The Crown bénéficie d’un budget de 10 millions par épisode et chaque saison comptera 10 épisodes. C’est donc un budget de 100 millions par saison pour cette série réalisée par Peter Morgan, l’homme derrière The Queen et Frost/Nixon. Jamais on a vu une telle qualité d’image pour un show de télé, une fresque aux images chatoyantes décrivant la vie publique et surtout privée de la reine Elisabeth ll interprétée par Claire Foy.

En bref

Chaque saison racontera une décennie. La première débute en 1947, alors qu’Elisabeth est dans la vingtaine, qu’elle est encore princesse et qu’elle se marie au prince Philip Mountbatten, un jeune homme né dans la famille royale grecque qui a joint la marine anglaise. Philip est poliment accepté par la monarchie, sans être respecté. Pas grave, Élisabeth l’aiiiime et ils ont plusieurs années devant eux pour se payer du bon temps. Malheureusement, le père d’Élisabeth, le roi Georges Vl décède alors que le jeune couple est en voyage au Kenya et elle devient reine du jour au lendemain à 25 ans. Que de responsabilités pour une jeune femme discrète qui aurait préféré avoir une vie simple. Elle doit tout apprendre de la stratégie politique, en entretenant entre autres des liens avec le premier ministre Sir Winston Churchill. Pendant que tout le monde doute de ses compétences, elle tente d’assimiler son nouveau rôle et de réussir son mariage.

Pour satisfaire son homme, Élisabeth tentera de donner le nom de famille de son mari au palais royal, en vain. Le prince Philip deviendra malgré lui un homme rose et effacé, passant beaucoup de temps avec les enfants, les jeunes Charles, Anne, Andrew et Edward. Il dira même souvent qu’il est le seul homme d’Angleterre qui ne peut donner son propre nom de famille à ses enfants.

Dans la même saison, une autre intrigue fascine: celle de la jeune sœur d’Elisabeth, la fringante princesse Margareth, qui tombe amoureuse d’un beau brummel, capitaine d’armée et écuyer de son père, le roi. Peter Townshead est marié et a des enfants, mais ils sont follement amoureux et vivent secrètement cette relation passionnelle. Le militaire finira par divorcer de sa première femme, mais Margareth ne pourra jamais l’épouser ce qui deviendra le grand drame de sa vie.

En regardant The Crown, on fait des liens avec les autres films que nous avons adorés comme The King’s Speech sur l’histoire du père d’Élisabeth, un prince bègue qui devient roi après que son grand frère ait abandonné le trône. Les deux frères étaient tous deux terrorisés par leur grand-mère, une femme dure et hargneuse qui montrera à Élisabeth comment rester froide en toutes situations. On a aussi très hâte de voir comment on abordera dans quelques années l’histoire de Charles et Diana vue dans la lentille de la reine. On jubile déjà!

Je suis folle de cette nouvelle série que l’on peut aussi regarder en français sur Netflix. Une prédiction facile? The Crown sera sûrement bientôt couronnée meilleure série télé. Ce n’est qu’une question de temps.

Miranda Sings

À voir aussi sur Netflix, Haters Back Offqui raconte l’histoire de Miranda Sings, l’une des plus populaires youtubeuses de la nouvelle génération. Miranda est une jeune femme très différente qui tente de devenir une chanteuse populaire avec l’aide de sa famille. C’est mon petit plaisir de regarder la comédie grinçante avec mes filles le week-end.

Et vous, quelles sont vos séries télé préférées?

Partager cet article

Vous aimerez également