Style / Beauté

Tout ce que je n’ai jamais su sur la microdermabrasion

J’ai rarement ri autant dans une salle de soins esthétiques. Avoir un photographe au-dessus de soi pendant que l’on se fait appliquer un masque, c’est dans le domaine du comique, mais l’approche est tout ce qu’il y a de plus sérieuse dans la sphère des traitements pour la peau. Je l’avoue, il y a un soin que je n’avais jamais reçu, pensant qu’il serait trop abrasif pour ma peau mince et sensible. J’avais tort! Cette semaine, j’ai dit bonjour à la microdermabrasion, Epiderma m’ayant aidée à en faire l’essai. Je me suis dit que ma peau boutonnée et bien affectée par une saison sous le signe du stress en bénéficierait.

Après s’être assurée que j’étais bien installée sur le lit, la gentille Maude recouvre mes cheveux d’une serviette et promet que je ne serai pas dégoulinante en sortant de là. Bonne nouvelle, puisque j’ai un dîner d’affaires que je ne peux pas déplacer. Maude me nettoie la peau en me massant avec un doux lait démaquillant et je peux garder mon maquillage des yeux pour être relativement présentable pour la soirée. Je lui mentionne que je n’ai pas envie de me retrouver desquamée (avec la peau qui pèle) dans quelques jours et elle me rassure que cela n’arrivera pas. Elle fait le traitement le plus léger comme à toutes ses clientes en m’expliquant sa technique.

La microdermabrasion est un traitement qui force la peau à se régénérer. Les cellules se renouvellent tous les 28 jours, mais peuvent coller à la surface de la peau et lui donner un aspect gris et terne. Plus la peau vieillit, moins elle se régénère. C’est alors qu’elle devient plus sèche et que les rides s’installent pour de bon.

De tous les traitements offerts chez Epiderma, la microdermabrasion est parmi les plus populaires, car elle est bénéfique pour tous les types de peau, à l’exception de ceux et celles qui souffrent de couperose ou qui ont la peau très relâchée. J’explique à Maude que j’ai l’impression que le fond de teint n’a pas la même tenue sur ma peau depuis quelques mois. Elle me confirme que cela m’aidera. Cette petite heure passée à la clinique promet de redonner un éclat instantané à ma peau. J’ai bien hâte de voir…

Le traitement commence. Si je voulais simplifier, je vous dirais que la pièce maîtresse dont Maude se sert est comme un mini aspirateur qui fait deux actions: il pulvérise une poudre de microcristaux, un bicarbonate de sodium (comme de la petite vache plus fancy!) qui se dissout au contact de l’eau et qui va soulever les cellules mortes sans être abrasif. Dans un deuxième temps, l’appareil aspire la poudre et les peaux mortes en faisant un petit lift au passage grâce à l’effet de succion.

Vous pourriez sûrement penser (comme moi) que vous pouvez vous faire un scrub à la maison à la place. De bons traitements maison font un bien fou, mais la profondeur de l’exfoliation et surtout la succion de la microdermabrasion ne peuvent pas être reproduites sans l’attirail professionnel (et la professionnelle qui vient avec!). L’effet est immédiat sur l’éclat du teint et en plus, le soin se révèle être très relaxant, comme un mini massage. Même si on entend le bruit de l’appareil, on peut partir dans les vaps solide!

Maude exerce trois passages sur ma peau: un horizontal, un vertical, puis un dernier pour cibler certaines zones avec imperfections. Dans mon cas, sur la tempe droite pour atténuer ma petite tache pigmentaire, sur mon front pour les ridules (dans lequel le fond de teint s’installe) et le nez pour déloger les comédons. Puisque je suis vraiment curieuse des effets, elle me propose de combiner visage, cou, décolleté et (parce que je pousse un peu) les mains! J’avoue que la peau de mon visage vieillit mieux que celle de mes mains qui me semblent si déshydratées. C’est certain que quand je vais être «grande», je vais m’offrir ce traitement constamment!

À ma grande surprise, on est très loin du peeling qu’appliquaient certaines esthéticiennes il y a 15 ans et qui chauffait, picotait et faisait relever la peau! Je comprends donc que je me suis privée pendant toutes ces années d’un soin que j’aurais peut-être bien aimé avoir. On ne finit jamais d’apprendre!

En terminant la première étape, la rougeur est diffuse, mais un peu plus présente sur les pommettes, le nez et le menton qui sont plus vascularisés. Cependant, le masque appliqué à la fin du soin vient calmer les rougeurs. Bien que je ne puisse m’appliquer de maquillage pour les quatre prochaines heures, ma peau est éclatante et douce (et mes cheveux sont miraculeusement intacts). Ce n’est pas du tout comme après une extraction chez l’esthéticienne, quand on a juste envie d’aller se cacher chez soi sans que son chum nous voie! Je n’hésite donc pas à aller rejoindre mes partenaires d’affaires et un client pour une rencontre au resto. Pas mal, non? Quelques jours après, l’éclat de ma peau est toujours là et l’effet relaxant du soin aussi. J’ai l’impression que mon maquillage tient mieux sur ma peau et de manière plus égale. Je pourrais bien m’habituer à ce petit luxe, une heure aux deux semaines pendant six à huit semaines, comme Maude me le conseille, mais on verra si mon horaire me le permettra. Sinon, je crois bien que je pourrai tenir ma promesse de le faire aux changements de saison.

Epiderma, fière de ses traitements m’a offert de vous faire connaître la microdermabrasion aussi. Ça se prend très bien avant le temps des Fêtes!

Pour participer, écrivez ci-bas pourquoi vous aimeriez recevoir l’un des 10 traitements offerts (valeur de 153$ chacun). Nous ferons le tirage le lundi 4 décembre. Le gagnant sera contacté le 5 décembre via la messagerie privée de Facebook alors surveillez vos notifications!

Cet article est présenté en collaboration avec Epiderma.

Vous aimerez également