Vivre

Un air des 50’s

jessicaannee50

Il y a quelque temps, j’ai eu le bonheur de faire une petite balade à bord d’une Ford Meteor 1956. Je voyais cette petite merveille passer tous les jours dans la rue où j’habite, mais je n’aurais jamais pensé me retrouver sur le siège du passager à discuter avec sa conductrice qui, tout comme moi, est une véritable fan de tout ce qui touche les années rétro.

Si j’étais impressionnée par certains machins qui faisaient partie du tableau de bord de ce bolide d’un beau bleu ciel, Jessica m’a vraiment eue lorsqu’elle a mis le moteur en marche. De je ne sais trop où ni comment, il s’est mis à jouer un classique des années 50.

jessicaannee50-2

Je ne pouvais pas être davantage conquise, car la musique de cette époque est, à mon sens, la plus romantique qui soit. N’eussent été des paysages modernes qui défilaient devant nos yeux, je me serais vraiment crue dans un bon vieux film du temps. Je me suis même permis de rêver à ce que nous ressentirions si nous pouvions arrêter dans un snack-bar du coin pour commander une frite avec un lait frappé. J’ai beaucoup d’imagination, je sais. (Sourire)

Une passion contagieuse

jessicaannee50-1

À 25 ans, Jessica a la chance de conduire sa propre voiture ancienne. Sa passion pour ce type de véhicule lui a d’ailleurs été transmise par ses parents et par son parrain; chacun possédant, respectivement, une Plymouth 48, une Pontiac 55 et une Buick 55.

Le frère de Jessica, de deux ans son aîné, a aussi attrapé la piqûre. Il est propriétaire de deux véhicules classiques, un peu plus musclés toutefois: un Charger 68 et une Camaro 81.

Depuis de nombreuses années, les Jutras se déplacent chaque année aux États-Unis pour assister à de nombreuses expositions de voitures anciennes. Il arrive même parfois que la jeune femme les y accompagne. L’an dernier, ils se sont rendus à un événement d’envergure à Paris. Il s’agissait, pour eux, d’un rêve qu’ils caressaient depuis très longtemps.

Le petit ami de Jessica, qui est un mécanicien spécialisé en voitures européennes, commence à se faire la main dans la réparation des véhicules anciens. C’est d’ailleurs aidé des deux hommes de sa vie, son père et son copain, que Jessica a travaillé et travaille encore à la restauration de la Meteor.

Jusqu’au bout des pinceaux

peinture

Jessica a étudié en arts et elle tend de plus en plus à s’imposer en tant qu’artiste-peintre par un style qui lui est vraiment très personnel. Ce qui fait principalement l’objet de son inspiration, vous l’avez deviné, ce sont les voitures anciennes et les pin-up ou autres emblèmes des années ’50. Je vous invite d’ailleurs à aller aimer sa page Facebook en faisant une recherche sur Jessica Jutras artiste peintre.

Une rencontre inspirante

annee50-une

Si j’ai bien apprécié ma balade ce jour-là, j’ai surtout réalisé à quel point il est motivant de découvrir des histoires aussi originales et inspirantes que l’est celle de Jessica et de sa famille. N’est-ce pas merveilleux que de réussir à transmettre à nos enfants ce qui nous anime au plus haut point? De pouvoir partager avec eux de grands moments de plaisirs complices?

Quel bonheur que de côtoyer des gens qui transpirent la joie de vivre et qui n’ont pas peur d’afficher leur véritable passion.

J’ai aussi adoré voir des gens plonger dans le romantisme d’un univers pas si lointain, mais si différent de notre époque, tellement que j’ai juste envie de VOUS demander: dans quelle époque auriez-vous aimé vous retrouver? Êtes-vous comme Jessica et sa famille, investi de coeur dans une décennie?

Vous pouvez découvrir les toiles de Jessica sur sa page Facebook.

Procurez-vous le Carnet de route pour manifester l’inattendu à jackiebhamilton.com

Partager cet article

Vous aimerez également