Culturel

Un livre qui offre des modèles aux minorités sexuelles

modele-recherche-une

Cette adolescente, c’est la fille d’Anne Dorval et de Marc-André Coallier, qui nous livre son témoignage dans le livre Modèles recherchés, de Robert Pilon. Ce livre, l’auteur l’a écrit pour plusieurs raisons, dont cette absence de modèles qui sera souvent mentionnée dans les nombreux témoignages du bouquin.

En plus de celui d’Alice Dorval, le lire présente aussi une discussion qu’elle a avec sa mère, Anne Dorval, sur la naissance et le développement de cette attirance. Une très belle, vraie et touchante discussion où les deux femmes s’en apprennent encore. Il y a aussi le témoignage de Ludwig Ciupka, cofondateur de l’agence Tuxedo, récipiendaire de nombreux prix prestigieux. Vous connaissez très bien sa mère, la comédienne Chantal Fontaine et son père, le réalisateur Richard Ciupka. Chantal raconte comment elle a appris que son fils était homosexuel alors qu’il était en secondaire 5. Elle ne se doutait de rien et faisant des blagues du genre: «Ben oui, Ludwig, ses blondes, ça dure toujours 15 minutes!». Malgré la relation sincère et la grande complicité, le fils n’avait pas encore avoué son secret à sa mère, jusqu’à ce que Chantal annonce son propre mariage. Ludwig a décidé de vivre cette célébration dans la vérité. La façon dont un et l’autre se souviennent de ce moment est rempli d’amour, très touchante.

J’ai toujours dit à mon fils `Je veux que tu sois le plus Ludwig que tu peux être, comme moi j’essaie d’être la plus Chantal Fontaine que je peux être. Avec ma saveur, ma couleur. Des fois, ça ne fait pas l’affaire des autres, mais c’est quand-même ce que j’essaie d’inculquer à mes enfants¨

Il y a l’histoire de Rich Ly, ex Star-académicien, dont l’histoire aussi est bouleversante. Ses parents sont immigrés, d’origine chinoise et ne parlent ni français ni anglais. Rich est né ici et ne vit donc pas dans le même espace culturel que ses parents. Le carcan familial est très lourd, ses parents sont extrêmement sévères et focalisent sur le travail acharné et leur espoir de le voir entrer en médecine. Pas de place pour les sentiments qui, de toute façon, ont toujours été refoulés. Rich Ly a toujours su qu’il était homosexuel. Le jour où il passe à travers le village gai en voiture avec ses parents par hasard, il sait où il est, ses parents n’en ont aucune idée. Il se dit : «Quand je vais être adulte, je vais marcher dans cette rue-là». Son cégep dans une école privée à Toronto le sort de l’emprise de sa famille et il revient à Montréal complètement différent. Ses parents n’ont jamais su qu’il chantait avant de le voir à Star Académie. Concernant son homosexualité, ce livre sera peut-être son coming-out : «Je pense que ce livre sera ma façon de l’annoncer à ma sœur. Je vais lui présenter le livre, tout simplement. Si un ami de la famille veut le montrer à mes parents, on gérera ça en temps et lieu».

Il y a l’histoire de Jocelyne Hétu, 55 ans, qui a deux garçons de 10 et 19 ans. Elle a été de nombreux soirs à se dire : «Je vais leur annoncer ce soir», remettant toujours la chose au lendemain pour ne pas leur faire de peine, les blesser, les décevoir. Elle est maintenant avec Marie-Andrée, heureuse en amour et en famille, depuis 12 ans.

Oser être soi

Des histoires tout aussi touchantes, il n’y a que ça dans Modèles recherchés. De tous les âges, toutes les cultures, toutes les orientations. Si on fait fit du «il» qui aime un autre «il» ou des «elle» qui aime des «elle» mais aussi des fois des «il», on se retrouve en fait devant des humains qui vivent une histoire d’amour. Des gens qui aiment et qui veulent être aimés. Des gens qui se sentent différents surtout par ce que la société impose comme différence. Des jeunes et des moins jeunes qui osent livrer leur histoire concernant l’homosexualité.

Alors je vous invite à lire ce très beau livre plein d’amour et de tendresse et qui ouvre sur la différence. À le laisser traîner dans la maison si jamais vous croyez que votre enfant vit avec ce poids sur ses épaules et que vous ne savez pas comment l’aborder. À l’offrir à quelqu’un, un parent, un enfant ou encore un ami, pour lui faire comprendre que vous êtes ouverts à sa réalité, à ses confidences, à ce qu’il est vraiment. À le lire vous-même pour faire tomber les derniers tabous, ou encore juste être complice de ces belles histoires.

Modèles recherchés est aussi un hommage au GRIS (Groupe de recherche et d’intervention sociale)-Montréal, qui fête ses 20 ans. L’ouvrage deviendra un outil pédagogique qui servira dans les interventions du GRIS pour présenter des modèles pour les minorités sexuelles (gais, lesbiennes et bisexuels).

Modèles recherchés, de Robert Pilon, chez Guy St-Jean éditeur.

Partager cet article

Vous aimerez également