Vivre

Un poids sur le coeur

Conversation mère-fille dans ma cuisine:

Naomi: Maman, t’es donc ben MAIGRE!

Moi: MAIGRE? Ben non, Nao, je suis loin d’être maigre.

Naomi: Ben là, t’as maigri, non? C’est-tu pour notre voyage que t’as perdu du poids d’même? T’es super belle!

PIS LÀ, SURGISSANT DE NULLE PART, LA GRANDE SŒUR S’EN MÊLE:

Sandrine: Pourquoi tu dis à maman qu’elle a maigri? Pour lui faire plaisir?

Naomi: Ben là, parce que c’est vrai.

Sandrine: OK, mais pourquoi ça sonnait comme des félicitations? Veux-tu lui donner un trophée, tant qu’à faire?

Naomi: My god, t’es-tu menstruée?

Sandrine: T’es une fille comme ça? Pour vrai, là?!

Naomi: Heille, calme-toé, la sœur… Une fille comment??

Sandrine: Ben, une fille qui fitte dans le moule. Une fille qui pense que c’est positif de perdre du poids pis d’être mince. Non mais c’est vrai, pourquoi ce serait pas positif de PRENDRE du poids? T’sais genre que tu vois une fille pis que tu lui dis, sans avoir peur de te faire péter la yeule, WOW! TU AS GROSSI PIS ÇA TE VA SUPER BIEN! T’AS L’AIR HEUREUSE, EN PLUS! BRAVO!

Naomi: …

En écoutant cette conversation entre mes deux filles, mon cœur a failli exploser.

À sa façon, ma grande a contribué ce soir à l’éducation de ma petite.

Je n’ai pas eu à dire un seul mot.

Je vais me coucher, la tête et le cœur remplis d’espoir que notre monde sera de plus en plus composé de petites Sandrine.

Vous aimerez également