Tendance

Vergetures à l’honneur

verg-une

Vous est-il arrivé de vous sentir inadéquate, hors-norme, parce que vous aviez l’impression d’être la seule à avoir un défaut physique comme…. des vergetures ou de la cellulite? C’est vrai que dans notre monde où la beauté plastique fait loi, il est rare de pouvoir trouver des images de ces stries sur la peau à part sur les boites de crèmes miracles anti-vergetures et sur les publicités des cliniques de chirurgie.

Les réseaux sociaux peuvent avoir une influence favorable quand on s’en sert pour se rassembler. Un bel exemple est le compte Instagram Loveyourlines qui a été créé en 2014 par deux mères de famille et qui compte plus de 110 000 followers. Sa mission? Montrer à la planète que les vergetures ne sont pas inesthétiques, qu’elles font partie d’un vécu et que les femmes n’ont pas à en avoir honte, à les cacher. On y retrouve des témoignages souvent positifs qui nous font voir comment les femmes perçoivent leur corps.

Parmi ces témoignages, celui de la mannequin (et blonde de John Legend), superbe femme, Chrissy Teigen, qui a photographié ses cuisses et posté la photo sur Instagram avec le message : « Des bleus, gracieuseté des poignées d’armoire. Les vergetures font dire bonjour ». Venant de l’icône elle-même, c’est encourageant, non? En tout cas, ça a permis de donner un autre élan à #loveyourlines.

Cette initiative de la mannequin n’est pas s’en rappeler celle de cette mère américaine, Rachel Hollis, qui, à la fin du mois de mars, avait publié une photo en assumant fièrement son corps de maman: « J’ai des vergetures et je porte un bikini. Mon ventre est perpétuellement flasque, car il a porté trois gros bébés et je porte un bikini. Mon nombril aussi est flasque (une chose à laquelle je ne m’attendais pas) et je porte un bikini. Je porte ce maillot de bain parce que je suis fière de mon corps et de toutes les marques qui le parcourent…». Elle ne s’attendait pas du tout à récolter plus de 470 000 likes, à avoir 64 000 partages et plus de 12 000 commentaires… C’est pourquoi elle a tenu à remercier les femmes en faisant un vidéo dans lequel elle s’adresse à elles, en leur disant que c’est leur réaction, chacune de leur réplique racontant leur histoire, qui a créé ce mouvement. Elle invite d’autres femmes à faire la même chose avec le hashtag #realandchic

Pas besoin d’avoir eu d’enfant pour connaitre cette peau qui strie. On peut en avoir dès l’adolescence, juste parce que l’on grandit! Trouvé sur le site e-Santé.fr, l’article « Ce qu’on ne vous dit pas sur les vergetures… » nous apprend que près de 95% des femmes présentent des vergetures au moment de la puberté. Elles sont généralement bien cachées au niveau des fesses, mais aussi sur les cuisses ou les hanches. Chez les personnes qui en ont vraiment beaucoup, les vergetures peuvent aussi apparaître sur les seins, sur la face interne des bras et les mollets.

Ce ne serait pas juste une question de poids perdu ou repris, mais aussi une question d’hormone. Sur le site mamanpourlavie, on apprend qu’entre 75 et 90% des femmes auront des vergetures après leur grossesse. Qu’il y aurait aussi de l’hérédité là-dedans. Quand on y pense, on peut être plusieurs années à avoir honte… sans vraie raison.

Bref, additionnez tout ça et logiquement, peu de femmes doivent avoir un corps exempt de vergetures. Pourtant, tenir cachées ces différences nous donnent l’impression d’être hors-norme.

Et si on reprenait le contrôle sur notre estime de soi avec ce mouvement et que l’on créait différents hashtags pour nous faire se sentir mieux dans notre peau en gang? #bedonrond, #cellulite et #doublementon! Ce genre d’initiative pour changer l’image de soi est extraordinaire, car elle nous permet de voir nos différences sous un œil de communauté, différences qui deviennent alors des ressemblances. Et vous, quel serait votre hashtag?

Partager cet article

Vous aimerez également